14.09.2017, 00:01  

La fanfare change d’atours

Abonnés
chargement
Après vingt-six ans de bons et loyaux services, les actuels costumes rouges arrivaient en bout de course.

 14.09.2017, 00:01   La fanfare change d’atours

L’Agaunoise de Saint-Maurice va s’offrir de nouveaux atours ce week-end. «Après vingt-six ans de bons et loyaux services, les costumes actuels montraient des signes de fatigue, contrairement aux 45membres actifs de la fanfare, sourit le président du comité d’organisation, Didier Derivaz. De mémoire d’anciens, le choix d’opter...

L’Agaunoise de Saint-Maurice va s’offrir de nouveaux atours ce week-end. «Après vingt-six ans de bons et loyaux services, les costumes actuels montraient des signes de fatigue, contrairement aux 45membres actifs de la fanfare, sourit le président du comité d’organisation, Didier Derivaz. De mémoire d’anciens, le choix d’opter pour du rouge était inédit à l’époque. La nouvelle tenue fait aussi une place à la modernité, sans tout révolutionner», glisse le responsable marketing et communication, Fabien Lafarge. Sans en dévoiler davantage avant l’inauguration qui aura lieu samedi à 17 h 30 sur la place du Parvis, dans le cadre de la 2e Amicale du district de Saint-Maurice.

Le challenge de l’amicale

La manifestation débutera demain dès 18 heures sur la Place du Parvis avec la réception des sociétés et la partie officielle. Un cortège rejoindra la place des fêtes dans la cour du cycle, où se dérouleront les concerts.

Samedi, une nouveauté marquera la journée de l’amicale. «Dès 15h30, nous organisons un challenge qui verra les fanfares se défier dans un rallye musical inspiré du concept anglais Whit Friday», explique Didier Deri- vaz. «Chacune devra interpréter une marche en formation concert dans les jardins de la Tuilerie puis au milieu de la Grand-Rue, et une autre en formation défilé. Il y aura une certaine émulation, mais le but est que les musiciens aient du plaisir tout en animant la ville.» Un jury et le jury du public désigneront le vainqueur. Le trophée lui sera remis après les concerts qui débuteront à 19 h 30. Un bal animé par l’orchestre Scotch prolongera les deux soirées.

Fondée en 1856, la société d’harmonie L’Agaunoise s’est vu octroyer le statut de fanfare municipale en 1946 et participe depuis à toutes les manifestations officielles de la Ville. Dirigée par François Roh, elle se produit à une douzaine d’occasions par année. «Elle remplit aussi un grand rôle social, en organisant divers événements ainsi qu’un camp musical pour nos jeunes», relève son président, Jonathan Richard.

Une vingtaine d’élèves fréquentent son école de musique. Ils y sont formés en partenariat avec le Conservatoire cantonal. lmt


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top