11.09.2017, 05:30  

Veyras: l'avenir du Tohu Bohu au conditionnel

chargement
La soirée du jeudi, où jouait Franz Ferdinand, n'a pas eu le succès espéré.

 11.09.2017, 05:30   Veyras: l'avenir du Tohu Bohu au conditionnel

festival - La 13e édition du Tohu Bohu s'est déroulée en fin de semaine dernière à Veyras. Il s'agissait d'une année charnière pour le festival, qui a fait un pari offensif en augmentant son budget de programmation. La soirée du jeudi, où jouait Franz Ferdinand, n’a notamment pas eu le succès escompté. A l'heure du bilan, le comité parle d’un avenir au conditionnel pour le festival.

En quatre jours de festival, le Tohu Bohu a accueilli 7700 personnes. A l’heure du bilan, l’organisation revient sur les concerts de Temples, de Georgio et de Tryo qui auront marqué cette édition.

>>A lire aussi: Franz Ferdinand, pied au plancher au Tohu Bohu

Mais un bémol se dessine sur la partition. «Malheureusement, la soirée du jeudi nous laisse une trace amère. Elle était pourtant forte alléchante avec Franz Ferdinand, Temples et Sandor, mais le public ne s’est pas déplacé en nombre comme espéré», explique le comité par voie de communiqué.

Il ajoute qu’une faible fréquentation et que la mauvaise météo du samedi auront des conséquences significatives sur le Tohu Bohu. Si le festival doit encore évaluer les chiffres de cette édition, il indique que «le futur se dessine au conditionnel». Le comité se laisse un mois de réflexion et ne souhaite pas donner plus de précisions pour le moment.

>>A lire aussi: Tohu Bohu: plongée dans le blues bestial des Coconut Kings


À lire aussi...

festivalTohu Bohu: plongée dans le blues bestial des Coconut KingsTohu Bohu: plongée dans le blues bestial des Coconut Kings

FestivalLa révélation électro Two Waves au Tohu BohuLa révélation électro Two Waves au Tohu Bohu

interviewTohu Bohu: rencontre inspirante avec Fakear, jeune étoile de l'électroTohu Bohu: rencontre inspirante avec Fakear, jeune étoile de l'électro

FestivalFranz Ferdinand, pied au plancher au Tohu BohuFranz Ferdinand, pied au plancher au Tohu Bohu

retour de sonTohu Bohu: le charme britannique de Temples à VeyrasTohu Bohu: le charme britannique de Temples à Veyras

Top