14.03.2019, 16:03

Ski alpin: Daniel Yule intègre la commission des athlètes de la FIS

chargement
Daniel Yule portera la voix des athlètes auprès de la FIS dès le mois de juin.

Nomination Daniel Yule intègre la commission des athlètes de la FIS en tant que représentant des hommes.

Daniel Yule accroît son engagement. Il intègre la commission des athlètes de la Fédération internationale de ski (FIS) en tant que représentant masculin. Sa nomination sera effective en juin. Le Valaisan relaiera dans cette fonction l’Autrichien Hannes Reichelt. Dans le camp féminin, l’Italienne Verena Stuffer assumera une charge similaire. 

La réponse à Gian Franco Kasper

Cette entrée en matière donnera au spécialiste du slalom la possibilité de dialoguer plus directement avec Gian Franco Kasper, le président de la FIS. Les propos du Grison, livrés dans une interview accordée au «Tages Anzeiger» avant le début des championnats du monde d’Are, avaient suscité une réaction très vive de l’athlète. Il l’avait exprimée dans les colonnes du «Blick».

 

 

Gian Franco Kasper avait notamment évoqué «un soi-disant changement climatique». Il avait ajouté une couche en enchaînant «nous avons de la neige, même beaucoup à certains endroits». Daniel Yule ne l’avait pas manqué. «Cette déclaration montre à quel point M. Kasper s’est éloigné de notre sport. S’il nous accompagnait une seule fois lors d’une journée d’entraînement durant l’été, il pourrait se rendre compte à quel point les glaciers reculent et à quel point l’avenir de notre discipline est menacé.» Pour joindre les actes à la parole, le skieur a décidé de verser les primes gagnées lors des deux dernières épreuves de la saison à Protect Our Winters Switzerland, une association qui s’engage pour la protection du climat.

A lire aussi: Le skieur du val Ferret Daniel Yule s’engage pour la protection de l’environnement

Daniel Yule n’avait pas plus apprécié les phrases du dirigeant grison qui relevait «que tout était plus simple pour la FIS dans des pays gouvernés par des dictatures». «Cela montre clairement qu’il ne souhaite pas dialoguer avec nous», avait-il répliqué. «Cela me fait peur. C’est pourquoi je me porterai candidat comme porte-parole des athlètes.» Le skieur aura dès le mois de juin la possibilité de transmettre son opinion par voie directe auprès de la FIS. 

 


À lire aussi...

coupe du mondeSki alpin: Zenhäusern 2e et Yule 3e après la première manche du slalom de SoldeuSki alpin: Zenhäusern 2e et Yule 3e après la première manche du slalom de Soldeu

Top