15.05.2019, 18:57

Affaire FIFA: la réélection du procureur général du MPC Michael Lauber reportée en septembre

chargement
1/2  

justice Empêtré dans une affaire de rencontres secrètes avec le président de la FIFA Gianni Infantino, le procureur général du Ministère public de la Confédération Michael Lauber devra attendre le mois de septembre pour savoir s'il peut se représenter.

Michael Lauber, sous le coup d'une enquête disciplinaire, devra attendre pour savoir s'il peut briguer un troisième mandat à la tête du Ministère public de la Confédération. La commission judiciaire du Parlement s'accorde un délai en reportant l'élection à septembre.

La commission judiciaire a tranché après que les commissions de gestion lui ont remis leur rapport. Celles-ci avaient auditionné Michael Lauber lundi. Elles n'ont pas trouvé de problème sérieux empêchant la réélection du magistrat.

L'aptitude professionnelle et personnelle du procureur général de la Confédération n'est pas remise en cause, selon elles. De plus, à l'heure actuelle, rien ne montre que le procureur de la Confédération n'a pas dit la vérité.

Tensions palpables

En revanche, la confiance entre Michael Lauber et l'Autorité de surveillance du MPC est altérée. Les commissions de gestion vont ouvrir une inspection pour clarifier les incompréhensions entre les deux parties.

L'Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération (MPC) a annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête disciplinaire pour voir si Michael Lauber a commis d'éventuelles violations de ses devoirs de fonction dans le cadre des procédures sur la FIFA. Ce qui a provoqué l'ire du procureur.

Au coeur de l'affaire, des rencontres informelles avec le président de la FIFA Gianni Infantino qui n'ont pas été consignées. Si Michael Lauber a confirmé deux de ces rencontres, il dit ne pas se souvenir d'une troisième. L'enquête disciplinaire qui sera menée par un expert externe concerne cette dernière. Ces rencontres informelles font aussi l'objet d'une demande de récusation auprès du Tribunal pénal fédéral.

Un précédent

La balle sera dans le camp de l'Assemblée fédérale. Le Bernois, âgé de 53 ans, a été élu par le Parlement en septembre 2011 pour succéder à Erwin Beyeler, qui avait été éconduit par l'Assemblée fédérale à une courte majorité de 5 voix malgré la recommandation (de justesse) de la commission judiciaire.

C'était la première fois que le Parlement désignait le procureur. Ce magistrat était auparavant nommé par le Conseil fédéral. Michael Lauber a été réélu pour un second mandat en 2015.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

polémiqueMinistère public de la Confédération: le procureur général Michael Lauber fixé sur son sort mercrediMinistère public de la Confédération: le procureur général Michael Lauber fixé sur son sort mercredi

justiceMichael Lauber, procureur de la Confédération, fait l'objet d'une enquête disciplinaireMichael Lauber, procureur de la Confédération, fait l'objet d'une enquête disciplinaire

Football LeaksAffaire FIFA: le procureur de la Confédération Michael Lauber sur la selletteAffaire FIFA: le procureur de la Confédération Michael Lauber sur la sellette

JusticeGianni Infantino: la liste des cadeaux du président de la FIFA au procureur valaisanGianni Infantino: la liste des cadeaux du président de la FIFA au procureur valaisan

Top