08.11.2019, 19:00

«Il faut oser parler de la mort avec les enfants vivant un deuil»

Premium
chargement
Charlie Crettenand confie que cacher un deuil à l’enfant pour le protéger peut l’amener à avoir des angoisses plus tard.

Sans tabou A l’occasion des dix ans d’As’trame Valais, la psychothérapeute Charlie Crettenand, qui accompagne les familles vivant un bouleversement profond, explique comment évoquer la mort avec les petits. Une soirée publique aura lieu mardi à Sion.

La mort d’un papa ou d’une maman, le divorce ou la maladie physique ou psychique d’un parent, autant d’événements qui bouleversent la vie d’un enfant et de la famille entière. Depuis dix ans, As’trame Valais accompagne des familles qui traversent de telles épreuves. Charlie Crettenand, psychothérapeute et formatrice, est l’une des trois personnes à intervenir dans l’association en Valais....

À lire aussi...

Noël sans toi, c’est dur…Noël sans toi, c’est dur…

Top