12.11.2019, 17:30

Sion: 300 places de parc supplémentaires pour mieux ventiler l’afflux de véhicules

chargement
Le parking de 300 places sera officiellement opérationnel dès mercredi.

Mobilité Le nouveau parking des Roches-Brunes, situé à l’avenue de Tourbillon, offre 300 nouvelles places publiques. A l’heure de son inauguration, la Ville de Sion a rappelé les contours de sa stratégie en matière de stationnement.

Avec un nouvel ouvrage capable d’accueillir quelque 300 véhicules, la Ville de Sion porte à 2600 le nombre de places de parc collectives sur son territoire communal. Ces dernières sont réparties entre les parkings de la Planta (570), du Scex (658), de la Cible (102), de Saint-Guérin (66), des Potences (450), des Marèches (393) et des Echutes (60).

 

Le nouveau parking se situe à l’avenue de Tourbillon, à proximité de la passerelle de Vissigen. DR

Dernière en date, l’infrastructure des Roches-Brunes – devisée à 12,5 millions de francs – est sortie de terre après trente-deux mois de travaux et s’articule sur cinq demi-niveaux. «Elle vient compléter judicieusement l’offre de stationnement de la ville», s’enthousiasme Raphaël Marclay, conseiller municipal chargé des travaux publics et de l’environnement. «Nous sommes proches du centre, à moins de huit minutes à pied de la place du Midi», poursuit-il avant de souligner la mise à disposition d’un local à vélo gratuit pour les utilisateurs.

 

Soutiens ville Sierre énergies copie by ESH Médias on Genial.ly

 

Parquer selon les besoins

«Le bon parking pour le bon usage». Le message, martelé par Philippe Varone, président de la commune, résume en substance la stratégie de stationnement imaginée par les autorités. Les huit parkings de la ville se situent sur trois zones, à commencer par le centre-ville (Planta, Scex, Cible) et ses commerces. Cette offre, plus onéreuse mais gratuite du vendredi 17 heures au samedi minuit, est d’abord pensée pour le stationnement de courte durée et vise les clients et les visiteurs de passage.

«Le bon parking pour le bon usage»
Philippe Varone, président de la commune de Sion

La seconde zone, définie comme la périphérie proche (Roches-Brunes, Saint-Guérin et Don Bosco d’ici à fin 2020), est destinée aux automobilistes qui cherchent à parquer leurs véhicules pour une durée moyenne à une tarification moindre. A titre d’exemple, aux Roches-Brunes, la première heure est gratuite avant de passer à 2 francs les 60 minutes. «Dans cette zone, le centre reste facilement accessible à pied», note le président.

Finalement, à l’entrée de la ville, les parkings relais gratuits (Potences, Echutes et Marèches) sont dédiés au stationnement de longue durée (quinze heures maximum). Une offre – couplée aux rotations des bus sédunois – qui s’adresse en priorité aux pendulaires, voire à certains visiteurs. 

En regroupant les véhicules dans les parkings collectifs, la municipalité espère, à terme, libérer les places en voirie pour repenser ces espaces urbains.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ParcageSion: nettoyage de printemps pour les parkings souterrainsSion: nettoyage de printemps pour les parkings souterrains

Top