Les conseils de nos paysagistes
 20.04.2019, 11:00

Rien n’arrête la pyrale du buis. Par Florian Darioli, paysagiste

chargement
Florian Darioli, paysagiste.
Jardinage

Depuis 2010, la pyrale du buis, Cydalima perspectalis, originaire d’Asie, a élu domicile en Europe. Elle détruit tous les buis sur son passage. Ses dégâts sont importants. Les chenilles mesurent jusqu’à 5 cm de long, sont jaunes à vert foncé, ont une tête noire et sont striées de bandes blanches et noires.

Aspects des dégâts

Les signes d’une attaque se remarquent par un dessèchement du feuillage. On observe la présence de cocons, toiles et de fils de soie entre le branchage. On peut également voir des œufs au revers des feuilles et des déjections noires ou verdâtres sur feuillage.

Biologie et épidémiologie

A partir de début mars (selon les conditions météorologiques), on observe de jeunes chenilles issues des cocons d’hivernation, qui s’alimentent sur les feuilles. L’envol des premiers papillons s’effectue début du mois de juin et sont reconnaissables par leur motif blanc et gris. Cette génération dépose ses œufs sur la face inférieure des feuilles. Les œufs développent ensuite un point noir lorsque la larve est formée.

Moyens de lutte

Pour lutter contre ce ravageur, il est impératif de contrôler régulièrement à partir du mois de mars, le feuillage, afin de déceler une éventuelle présence de chenilles. Si l’ensemble de la plante ou des rameaux entiers sont touchés, il faut les éliminer en s’assurant qu’ils soient incinérés. La mise en place de pièges à phéromones pour attirer les papillons mâles est une mesure de détection précoce, qui permet également d’optimiser les dates de traitement. 

La lutte biologique est à privilégier et des préparations bactériennes sont disponibles dans le commerce. Les applications par pulvérisation doivent s’effectuer dès l’apparition des premières larves.

En cas de fortes attaques, l’infestation peut être traitée par application en profondeur dans l’arbuste d’un insecticide de contact. En général, deux à trois interventions sont nécessaires pour éradiquer une génération de chenilles. 

En savoir plus : Le site de l'association valaisanne des paysagistes


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top