Toute l'actu du foot des régions
 17.09.2019, 16:00

Le drôle d’été du FC Conthey 2

chargement
Conthey II n'a récolté qu'un point en trois parties.

3e ligue Promus en troisième ligue au terme du dernier exercice, les rouge et noir ont dû composer avec le départ de leur entraîneur peu de temps avant la reprise.

L’apprentissage de la troisième ligue se révèle semé d’embûches pour la deuxième garniture du FC Conthey. Promus cet été au terme d’un championnat terminé avec une longueur d’avance sur la troisième équipe de Fully, les rouge et noir semblent alors surfer sur une vague d’euphorie. Un sentiment qui s’estompera toutefois quelque peu avec le départ de leur mentor Christophe Besse à seulement quelques jours de la reprise. Promu entraîneur à la suite de ce retrait, Luis Martins évoque une préparation forcément compliquée. «L’équipe avait été dessinée par Christophe et quelques joueurs ont dès lors également décidé de s’en aller. Nous avons dû nous activer sur le marché afin de conserver notre compétitivité. Nous avons heureusement eu la chance de pouvoir nous appuyer sur un collectif soudé dont l’état d’esprit s’est révélé en tout temps irréprochable.»

Travailler avec la première équipe

Assistant d’Eric Ampola lors de son passage sur le banc du FC Chippis, Luis Martins n’a pas hésité lorsque ce dernier, devenu entre-temps entraîneur de la première garnison de Conthey, a soufflé son nom aux dirigeants des Fougères. «Lorsque l’occasion de prendre les rênes de la deux s’est présentée, je ne me suis pas posé de questions et j’ai sauté sur l’occasion. L’instinct a pris le dessus sur toute autre considération», poursuit Luis Martins qui compte bien faire fructifier son amitié avec Eric Ampola. «Il est important de travailler main dans la main avec la première équipe. Notre rôle est avant tout de servir de tremplin aux joueurs souhaitant s’aguerrir avant de tenter leur chance à l’échelon supérieur.»

A lire aussi : Football: Eric Ampola coachera le FC Conthey la saison prochaine

Un calendrier guère favorable

Contrainte de composer avec le douloureux hasard du calendrier qui l’a vue coup sur coup affronter le Martigny-Sports et Evionnaz-Collonges, autant d’équipes candidates à la promotion en deuxième ligue, la phalange de Luis Martins connaît aujourd’hui une entrée en matière délicate. Une maigre unité récoltée en trois rencontres vient sanctionner une entame de championnat en demi-teinte. Une situation qui n’affole toutefois pas le technicien des rouge et noir. «Les événements des dernières semaines nous ont fait perdre beaucoup de temps sur notre préparation. Le réalisme nous fait également défaut, notamment au cours de notre défaite 2-1 à Evionnaz où nous manquons un pénalty.» Suffisant pour convaincre Luis Martins que la roue finira bien par tourner. «Les gars savent d’où ils viennent et ont conscience des sacrifices fournis l’an dernier pour atteindre la troisième ligue. L’objectif est avant tout le maintien et je suis convaincu que nous avons les moyens de l’atteindre. Le groupe est sain et il ne nous manque qu’un déclic pour véritablement lancer notre saison.»
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top